Passer au contenu

Comment reconnaître un jeu Montessori ?

on

 

De nombreuses familles souhaitent appliquer la pédagogie Montessori à la maison. Aussi, les grandes marques de jouets ont toutes développé leur gamme de jouets Montessori. L’offre commerciale de jeux et de livres Montessori explose. MaMontessoriBox souhaite vous donner les clés de compréhension pour faire la part des choses. Comment reconnaître un jeu Montessori ? concept et cas pratiques.

Montessori, un qualificatif qui fait vendre

C’est un fait, l’image qu’évoque le terme “Montessori” fait vendre. De plus, Montessori n’étant pas une marque déposée, tout un chacun peut estampiller son produit, son école ou son offre de services “Montessori”.

 

Sans aucune restriction d’ordre légal, les marques de jouets se sont emparées du nom Montessori. Les offres pullulent. Plus encore, sans contrôle par une instance supérieure de la conformité du produit ou de la prestation, des dérives sont possibles.

 

Malheureusement, ces abus sont aujourd’hui responsables de la dégradation de l’image de la pédagogie Montessori, perçue, en partie à juste titre donc, comme un argument de vente qui ne garantit en rien la qualité du produit ou du service.

 

Alors, est-ce que tout jeu de cubes en bois à empiler peut être qualifié de Montessori ? Comment s’y retrouver quand on souhaite acheter des jouets ? Comment reconnaître un jeu Montessori ? Pourquoi tout jeu en bois à empiler ou à encastrer a tendance à être estampillé Montessori ? De la même façon, comment de nombreuses activités manuelles sont qualifiées de Montessori ? Commençons par poser les bases : les “jeux” Montessori n’existent pas.

Les jeux Montessori n’existent pas

Les termes “jeux” et “jouets” Montessori sont souvent employés. Chez MaMontessoriBox, nous nous sommes résolues à également faire usage de ces termes dans un but de démocratiser le discours autour de la pédagogie Montessori. Pourtant, parler de jeu ou de jouet Montessori est un non sens.

 

Maria Montessori a, en son temps, clairement exposé son opinion sur les jouets. Ainsi, dans son ouvrage L’Enfant, elle évoque ses découvertes sur les jouets, tels qu’une dinette, qui ont été mis à la disposition des enfants dans sa Maison des Enfants :

 

« Bien qu’il y eût à l’école des jouets réellement splendides, mis à la disposition des enfants, ceux-ci [...] s’y intéressaient un instant, puis s’éloignaient juste après et ne les reprenaient jamais de façon spontanée. Je compris alors que les jouets sont quelque chose d’inférieur dans la vie de l’enfant et que ce dernier n’y recourt que faute de mieux ; »

 

Dans les écoles Montessori, pour désigner les objets concrets sur lesquels s’appuient les apprentissages, on emploie plutôt les termes “matériel” ou “aide au développement”. On dira des enfants qu’ils “travaillent” et non qu’ils “jouent”.

 

La pédagogie Montessori repose donc sur un ensemble de matériels pédagogiques scientifiquement pensés. Pour chaque tranche d’âge et de manière adaptée au développement des enfants, un environnement préparé a été pensé et réfléchi par la pédagogue. Dans une ambiance Montessori donnée (correspondant à une tranche d’âge), des séries d’activités Montessori sont proposées à la manipulation sensorielle. Chaque activité est interdépendante du reste du matériel de la classe Montessori. 

Le matériel pédagogique Montessori officiel

Tout le matériel pédagogique pour les enfants de trois à six ans a été pensé par Maria Montessori elle-même. (Certaines pièces étant largement empruntées au travail des Dr Icard et Séguin.) Le fils de Maria Montessori, Mario Montessori, ainsi que l’Association Montessori Internationale (AMI), ont ensuite complété son travail, en partie avec elle, pour les autres tranches d’âges, suivant fidèlement sa vision de l’enfant. 

 

Une liste exhaustive du matériel Montessori officiel est incluse dans la Charte de qualité pédagogique de l’Association Montessori de France, consultable en ligne depuis le site de l’AMF.

 

L’Association Montessori Internationale (AMI) poursuit donc l'œuvre de Maria Montessori. Les éducateurs et éducatrices Montessori également. En effet, ils ont parfois besoin de créer certaines activités pédagogiques en les adaptant à leur contexte, dans leur école Montessori, dans leur culture propre. Ceci s’observe dans le domaine de l’apprentissage du langage en particulier car chaque langue a ses spécificités. Le processus d’apprentissage et le matériel Montessori peuvent donc varier d’un pays à un autre. Les éducateurs et éducatrices formés à la pédagogie Montessori en comprennent les principes et sont donc à même de créer eux-mêmes des activités et parfois du matériel. Il est tout de même important de faire la différence entre le matériel d’origine et les ajouts, les apports ultérieurs.

 

Mais attention, nous parlons ici d’éducateurs et d’éducatrices formés à la pédagogie Montessori. Les jouets dits Montessori que l’on trouve dans tout magasin sont bien loin de cette démarche pédagogique.

 

La position de MaMontessoriBox sur ce point s’inscrit dans la démarche de ces éducateurs. Forte de plusieurs formations longues à la pédagogie Montessori, la fondatrice de Ma Montessori Box a ainsi choisi de proposer du matériel issu de la liste officielle de matériel Montessori avec des ajouts soigneusement sélectionnés pour leur qualités pédagogiques en ligne avec la méthode Montessori. C’est dans ce contexte que nous parlons de jeu Montessori.

Comment reconnaître un jeu Montessori ?

Alors, devons-nous éviter à tout prix les produits Montessori proposés sur le marché ? Nous sommes d’avis que ce serait se priver de quelques produits de qualité qui, dans le fond, respectent l’approche Montessori et peuvent être qualifiés de jeux “d'inspiration Montessori”. Beaucoup de montessoriens s’accordent à dire, par exemple, que c’est le cas des jouets Grimm. (Jouets libres aux très belles couleurs de l’arc-en-ciel.)

JEU MONTESSORI

Nous tenterons ici de vous donner les clés pour que vous soyez vous-mêmes aptes à faire la différence entre ce qui peut être rattaché à la pédagogie Montessori et ce qui n’a aucun lien avec Montessori.

Comment reconnaître un jeu Montessori : les critères

Un jouet ou jeu ne remplissant pas les critères suivants ne peut être honnêtement qualifié de Montessori : 

 

  • Le jeu est constitué d’éléments de qualité, solides, en matériaux durables et écologiques.

  • Les objets ont un design simple, précis et attrayant.

  • Le matériel est soit concret, les outils et l’activité sont réels, ou bien les représentations du réel en miniature sont fidèles.

  • Les éléments du jeu sont adaptés à la taille et à la force physique des enfants auquel il est destiné.

  • Le jeu peut être manipulé en autonomie par l’enfant.

  • L’activité présente une dimension sensorielle.

  • L’activité encourage le mouvement.

  • Le jeu éducatif inclut le concept d’ordre en permettant notamment à l’enfant de le ranger dans son état initial afin de le réutiliser plus tard.

  • L’activité ou le jeu isole un seul concept et a un but pédagogique.

  • Le matériel inclut un contrôle de l’erreur dans la plupart des cas.

 

Vous l’aurez compris, tous les jouets éducatifs, tous les jeux en bois naturel, tous les puzzles en bois, tous les blocs de bois, tous les jeux de construction, tous les tapis d’éveil, tous les jeux d’imitation, tous les instruments de musique, toutes les activité pour apprendre à lire ou apprendre à compter, etc., ne peuvent être rattachés à la pédagogie Montessori !

 

Dans notre article consacré aux idées-cadeaux, notre Top 10 des meilleurs jeux à offrir pour Noël, nous suggérons une sélection de jeux dans cet esprit.

Comment reconnaître un jeu Montessori : exemples pratiques

Passons en revue quelques produits proposés sur le marché avec le qualificatif Montessori. Si parfois on peut accepter cette appellation de part les caractéristiques fort proches de la pédagogie Montessori, dans la plupart des cas, elle n’est qu’un argument de vente malhonnête. 

Exemple 1 : le garage à petites voitures 

Un garage à voitures est qualifié de Montessori. Est-ce abusif ?
La réponse est oui. Même si ce garage est en bois et donc durable, il n’a pas de but pédagogique précis et isolé. Il ne peut être qualifié de jouet éducatif. Il s’agit purement d’une activité de loisir sans aucun rapport avec Montessori. L’appellation Montessori est abusive et malhonnête.

Exemple 2 : le tableau d’activités

Une table d’activités pour tout-petits est qualifiée de Montessori. Elle propose, sur un panneau en bois, différentes attaches et fermetures à manipuler. Peut-on parler de jeu Montessori ? La réponse est non. Le tableau d’activité encourage certes le développement de la motricité de l’enfant, les éléments sont concrets et réels, adaptés à la taille et la force de l’enfant. Mais le tableau propose simultanément plusieurs activités, plusieurs concepts, au détriment de la concentration de l’enfant.

Exemple 3 : la boîte à formes

Une boîte à formes qui propose d’encastrer une ou plusieurs formes géométriques par face est-elle Montessori ? Si l’on est rigoureux, la réponse est encore non. Dans l’esprit de l’approche Montessori, chaque concept, ici chaque forme géométrique, devra être isolée. Pour encourager les découvertes sensorielles, il faudra donc prévoir une boîte par forme.

Exemple 4 : le livre de stickers

Un livre de stickers à coller peut-il être qualifié de Montessori ? La réponse est non. Le jeu ici n’est pas concret. Les matériaux ne sont pas durables. L’intérêt sensoriel est très limité. Aucun concept n’est a priori isolé dans ces livres. Cela ne ressemble en rien à du matériel Montessori.

Exemple 5 : l’application Montessori sur écran tactile

Une application numérique mettant en scène le matériel Montessori officiel peut-elle être qualifiée de Montessori ? La réponse est non. Mille fois non. La pédagogie Montessori insiste sur les vertus de la manipulation sensorielle et du mouvement. Vous comprenez que faire glisser l’image d’un cube coloré sur un écran avec son doigt ne permet en rien à l’enfant d’expérimenter le volume et le poids de ce cube. Cela ne remplace en rien l’expérience réelle qu’il aurait en manipulant la tour rose Montessori.  Encore pire, une application l’encourage à tout sauf à bouger !

Exemple 6 : le set d’images

Un coffret d’images à associer par paire peut-il être qualifié de Montessori ? Selon nous, oui, il n’est pas illogique de qualifier cette alternative à l’imagier de “Montessori”. Même si, bien sûr, la mise en paires n’est pas réservée à la pédagogie Montessori ! Mais plusieurs critères devront être respectés : 

  • Ces images devront être de fabrication solides et durables.

  • Les représentations devront suivre un thème logique (les véhicules, les animaux de la savane, les animaux de la ferme, les dinosaures …).

  • Elles devront être fidèles au réel : des photos de préférence, et qui respectent une échelle de taille. Un éléphant n’a pas la même taille qu’une antilope !

 

Ici, le but pédagogique réside dans l’acquisition de vocabulaire, par exemple. Le contrôle de l’erreur est assuré par le nombre défini de cartes (si une erreur est commise dans les paires, arrivé à la fin de la pile de cartes, l’enfant a les moyens de réaliser et de corriger lui-même son erreur). Ainsi, cette activité permet et encourage l’ordre et l’autonomie.

Exemple 7 : le set de ménage

Un set de ménage peut-il être qualifié de Montessori ? Cela dépendra de la taille, de la réalité des outils, des matériaux utilisés. Un set d’outils très petits et en plastique, qui ne prouvent aucune utilité réelle, tel un faux aspirateur ou une balayette inefficace, ne sont aucunement d’inspiration Montessori. Au contraire, un balai, ou une balayette avec une pelle, ou encore un set pour laver les vitres, en ce qu’ils seraient réels, adaptés à la taille de l’enfant (c’est rare, ils sont souvent trop petits) peuvent être décrits comme s’inspirant de la vie pratique Montessori en toute honnêteté.

Exemple 8 : le puzzle en bois multi activités

Un puzzle en bois multicolore proposant différentes formes géométriques, de taille croissante et affichant le slogan “apprendre en s’amusant”, est-il Montessori ? La réponse est non. Vous l’aurez compris, ici encore, trop de concepts sont mêlés : tailles, formes et couleurs. Dans le but d’accompagner au mieux l’enfant dans sa découverte sensorielle du monde, il conviendra d’isoler chaque concept. Ainsi, une activité d’encastrement pourra lui faire découvrir la notion de dimension avec une même forme géométrique de taille croissante (de même couleur). Un autre matériel pourra être proposé à l’enfant pour découvrir les couleurs (même dimension, même forme). Enfin, un autre jeu lui permettra d’aborder les formes géométriques (de même couleur, de même échelle).

Exemple 9 : le couteau adapté

Un couteau pour les tout-petits, dont la faculté à trancher est limitée, est annoncé comme un “couteau Montessori”. Est-ce abusif ? La réponse est oui. Maria Montessori insiste sur la nécessité de confier de réels instruments aux enfants. Très tôt, un enfant peut apprendre à manier un couteau réel, adapté à sa main mais qui coupe réellement. Dans un environnement Montessori, l’enfant apprendra à utiliser des ustensiles fragiles, des objets du quotidiens non dénués de risque dans des conditions raisonnables de sécurité et de supervision. L’activité de vie pratique sera pensée pour pointer les dangers et les encadrer.

Exemple 10 : la cabane à construire

Un jeu de construction de cabane d’intérieur est qualifié de “Montessori”. Est-ce abusif ? La réponse est oui. Certes, cette activité peut être proposée dans des matériaux solides et durables, d’un design simple et attrayant. Elle peut encourager le mouvement et l’autonomie de l’enfant. Pourtant, cette activité ne se rapproche de près ou de loin d’aucun matériel pensé par Maria Montessori. L’appellation Montessori semble donc encore se limiter à un simple argument de vente dénué de réel fondement.

Laissez votre pensée ici

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés..

Drawer Title
 
Produits similaires